navigation

Page RHDP de la Loire (FRANCE)

« l’or noir libyen est-il beaucoup plus important qu’une vie humaine ivoirienne ? »

Je me suis toujours offusqué de l’expression la plus usitée pour stigmatiser mon continent à savoir : « Pauvre Afrique ». Le fait est que je ne la comprenais pas ou du moins ne voulais pas la comprendre…
Aujourd’hui je comprends pour la première fois le poids de ces mots et ce que je constate endolorit mon entendement, ma conscience et ma chair.
Vous vous posez déjà la question : « De quoi s’agit-il ? »
Tunisie, Egypte, Algérie, Cote d’ivoire… Lybie…
Vous penserez sans doute : « Rien de nouveau dans tout ça ! » Et vous aurez raison car je ne parviens même pas à me rappeler les brefs moments de paix et de cohésion sociale sur le continent.
Mais là où « mes yeux s’ouvrent », là où mon esprit se transcende, le fait historique que je ne saurai oublier, le constat qui inexorablement donne raison à l’expression sus-citée; ce sont les grands moyens déployés par les « gendarmes du monde » là où ils « estiment » que la voix du peuple est embrigadée, muselée, réprimée, bref , là où ils estiment qu’il y a dictature ou installation de dictature …
Ces « gendarmes » d’usage condamnent avec force et énergie, adressent des messages de dissuasion, appliquent même des embargos divers et s’empressent de geler comptes et autres avoirs sur leur territoire. Mais la motivation profonde de ces « redresseurs de tort » est peut être toute autre, l’or noir reste la convoitise suprême.
• Mutilations en Sierra Léone ; pourquoi se déplacer pour des pierres ? Qu’ils se mutilent, cela ne nous concernent pas !!!.
• Génocide au Rwanda, aucune pierre, aucun minerai…On abandonne les uns à la barbarie des autres permettez- moi l’expression : « On s’en lave les mains et on se barre »
• Protestation en Irak, que du bonheur car que du pétrole…
• Rébellion en Lybie, que du bonheur car que du pétrole…
• Crise post-électorale sanglante et meurtrière en Côte d’Ivoire ; pffffft. Comme on dit souvent c’est l’intention qui compte : Ils vont encore faire les « beaux » belles paroles, belles intentions, aucune action concrète ; c’est comme cela que l’on gagne le prix Nobel de la paix (suivez mon regard !!!).
Je m’élève et m’érige : « les conseilleurs ne sont pas toujours les payeurs ! » Sachez, très chère « communauté internationale, forces de coalition, ONU et autres médiateurs » que la « vie » est la plus précieuse de toutes les ressources que vous convoitez. Dorénavant chaque tasse de café, de chocolat que vous boirez sera mêlée du sang de milliers d’innocents ivoiriens.
Le gendarme dont la politique primaire est celle du : « Un poids deux mesures » se fait tôt ou tard rattraper par la « balance naturelle » juste et équitable de la « vie »…
Quand à toi ma chère, vieille et « Pauvre Afrique », il est temps que du sang que tu perds tu t’assumes, tu grandisses et te fortifies…
Patrice Kanté Koffi Délégué RHDP de la Loire

OUATTARA Hamidou S.G. RHDP de la Loire

Armée Nationale ou Armée Partisane telle est la question?

L’heure est grave : le temps dans ma Côte d’Ivoire s’est suspendu : Assassinats, viols, pillages, famine, misère croissante… Il n’y aurait pas assez de pages pour citer et définir les exactions et atrocités que les populations civiles subissent en ce moment. Le sort de notre chère patrie, est désormais cousu de fil blanc sous les piteux desseins de nos »chers » politiciens en qui la lumière qui est sensée nous guider semble avoir disparu.
*Patrice Kanté KOFFI à gauche et à droite Mr Arnaud Montebourg, Député et Président du Conseil Général de Saône et Loire
Que s’est-il passé ? 

Qu’est ce qui nous a conduit à « vivre », ou plus exactement à subir un tel sort ?
Aut
ant de pistes de réflexions qui forcement trouveront réponse car :  » quelque soit la durée de la nuit, le soleil apparaîtra forcement au bout du chemin » mais pour l’instant nous mourons, nous souffrons et plus grave encore, nous perdons espoir…

Que fait-elle ? Où est-elle ? Celle qui devrait être notre dernier rempart après DIEU en pareille situation : la sensée « grande muette », notre sensée « armée nationale ? 

En 2000, sous l’appel du président du FPI Laurent Gbagbo certains (partisans ou non) sont descendus dans les rues exprimer leurs voix qu’ils trouvaient « muselées » auparavant par le régime d’alors car déjà exprimées dans les urnes. 

 En 2004 poussés  par un sentiment nationaliste et par conviction, nous sommes encore descendus dans les rues. J’ai personnellement marché de chez moi jusqu’au plateau pour faire entendre ma voix sur ce que je croyais juste. Je n’étais pas seul… Parmi nous il y avait des individus armés, certains ont pillé, violé, incendié… mais l’armée ne nous a pas tué, elle nous a encadré, elle a réprimé ceux qui au lieu de revendiquer commettaient des exactions… Tout ceci semble bien loin.
 » Le pouvoir corrompt, et le pouvoir absolu corrompt absolument ». C’est sous cette nouvelle ère si affligeante que je le réalise vraiment…
Le droit à la marche revendicative et protestataire est un droit inaliénable et fondamental aux 

Droits  de l’homme. Chaque personne ou groupe de personnes  en a le droit. 

 Une armée nationale  est sensée être impartiale et appartenir au peuple dans son ensemble sans distinction d’appartenance politique, religieuse ou ethnique. Elle ne tire pas à l’arme lourde sur une population civile qui exerce son droit sous prétexte que certains sont armés. Elle n’encadre pas et ne protège pas les partisans du LMP, FPI qui manifestent à l’aéroport pour empêcher la venue du président du Burkina Faso et ex facilitateur de notre crise à qui l’on doit et il faut le reconnaître 4 ans d’accalmie (et c’est mon avis mais c’est leur droit ) pendant que juste à côté Elle mitraille et bombarde la population qui au nom de ce même droit pense le contraire. 

 Quand Elle le fait, Elle prend parti, Elle n’est plus impartiale  encore moins nationale. 

 Le chef suprême de l’armée c’est le peuple dont le président n’est que le garant moral. Si ce peuple a,  en ce moment du mal à s’accorder sur ce garant moral, votre rôle,  très chère armée est de rester neutre et de le protéger dans son ensemble; pas de le massacrer ou d’assister avec indifférence, voir même avec complaisance à son massacre.
Que vous arrive-t-il ? La refondation vous a-t-elle corrompue à ce point? Où sont passées vos valeurs, vos couilles…  Ce pour quoi vous êtes devenus militaires ?
Vous vous devez un devoir de mémoire, sachez cependant une chose:  » Gbagbo n’est pas une 

 idole encore moins une image de Dieu !!! 

Il est temps de vous ressaisir et de prendre vos responsabilités… Le peuple, votre véritable chef suprême vous regarde. 

Patrice Kanté KOFFI

Délégué RHDP  Loire.

Saint Etienne France

Mr Arnaud Montebourg, Député et Président du Conseil Général de Saône et Loire, candidat aux prochaines  élections  présidentielles françaises, et les députés de la Loire viennent  encore une fois de  réaffirmer leurs soutiens  à la quête de la démocratie et de ses valeurs ; et aussi aux autorités légitimes et démocratiquement élues de cote d’ivoire à préciser  le  Président  Alassane Dramane OUATTARA.

A l’approche  des présidentielles françaises et dans le cadre de sa politique relationnelle, Mr Arnaud Montebourg, Député et Président du Conseil Général de Saône et Loire, candidat aux prochaines  élections  présidentielles françaises, et les députés de la Loire viennent  encore une fois de  réaffirmer leurs soutiens  à la quête de la démocratie et de ses valeurs ; et aussi aux autorités légitimes et démocratiquement élues de cote d’ivoire à préciser  le  Président  Alassane Dramane OUATTARA. 

Ainsi lors de sa  visite de soutien aux candidatures socialistes aux cantonales 2011 dans la Loire le  vendredi 18 février,  Mr Arnaud Montebourg en a profité pour rencontrer  pour la deuxième fois la délégation du RHDP de la  Loire  conduite par son président  Patrice Kanté KOFFI, accompagné de son secrétaire général : Ouattara Hamidou, ses   nouveaux  secrétaires à l’organisation, et à la communication : Mr Jean Armand NDRI et Mr Landry Dedjay TEHEO. 

A travers un exposé clair, ce brillant orateur a employé les justes mots pour réitérer son  soutien à une solution pacifique, juste et démocratique en cote d’ivoire. 

« Aujourd’hui le Président Laurent Gbagbo engage sa responsabilité devant le peuple ivoirien et l’ensemble de la communauté internationale. Il lui revient de respecter le choix des Ivoiriens en acceptant l’incontestable verdict des urnes et en cédant pacifiquement le pouvoir ». 

« C’est la marche du continent africain vers la démocratie qui est aujourd’hui en jeu » a-t-il ajouté. 

Pour sa part, le Président Patrice Kanté KOFFI, a insisté sur le  devoir  et  la responsabilité de l’Internationale Socialiste à exercer la juste et nécessaire pression pour que le parti de Laurent Gbagbo (si tant est le fait qu’il soit toujours socialiste)  accepte une transition démocratique pacifiée pour l’unité nationale de la Cote d’Ivoire. 


« Alassane Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle par la commission électorale indépendante  donc par le peuple ivoirien dans sa majorité ; nous pensons et croyons fermement qu’il regagnera son fauteuil présidentiel peu de temps  après le passage des cinq chefs d’Etat qui constituent le panel des futurs négociations ».  

Il est important de noter que l’attitude partisane de notre armée, qui est tout sauf nationale, corse la situation sociopolitique actuelle.  En effet, une armée nationale se doit d’être impartiale tout en défendant le peuple qui est le seul et véritable intérêt supérieur qui prévaut à la Nation. Cela s’est  récemment vérifié  en Tunisie et en Egypte…  Une armée à la solde d’un individu n’en n’est pas une : c’est une milice

Sous des régimes plus autoritaires et  répressifs que le nôtre, le peuple a droit à la marche revendicative et protestataire qui est un droit universel. Que chez nous ce droit soit dénié, muselé, réprimé, embrigadé est la preuve que nous vivons actuellement une dictature. 

Et quand la dictature  s’installe, la révolution s’impose. 

                         

Le Président de la délégation RHDP de la Loire 

Patrice Kanté KOFFI 

Le Secrétaire générale 

Ouattara Hamidou 

Sources : le chargé de la communication 

Landry Dedjay TEHEO 

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

DES IDEES ET DES REVES Nord |
cceta |
Les Enragés d'Aurillac |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elelibre
| LIVRY SUR SEINE
| Le blog des idées non-reçue...