navigation

Déclaration du RDR suite à l’incident d’Afféry

Humanitaire

Depuis bientôt trois mois, le Rassemblement des Républicains (RDR) a envoyé des missions à travers la Côte d’Ivoire afin de porter aux populations, un message de paix, de réconciliation et d’espoir. Ainsi Madame le Pr. Henriette Dagri-Diabaté, Secrétaire Général du Parti, a successivement rendu visite aux populations d’Aboisso, d’Adiaké, d’Agboville, d’Alépé, et d’Adzopé.

Dans chacune de ces régions, en plus des villes, Madame le Secrétaire Général est allée jusque dans les villages les plus reculés et parfois difficilement accessibles par piste, pour porter le message du RDR et de son Président.

Partout, le Secrétaire Général du RDR a été chaleureusement accueilli et a rencontré des populations enthousiastes, motivées et réceptives à son message de paix et de réconciliation.
Depuis le 06 Août 2008, Madame le Pr.

Henriette Dagri-Diabaté, parcourt le département d’Akoupé dans le cadre de ces missions du Parti. Sa tournée dans ce département a été clôturée le samedi 09 août, à Akoupé, par un grand meeting qui a rassemblé un nombre impressionnant d’habitants.

C’est à la fin de la tournée, dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10 août, aux environs de minuit, que des jeunes gens en état d’ébriété et auteurs de tapages nocturnes seront interpellés par la garde rapprochée de Mme Dagri-Diabaté. Face à leur refus de faire moins de bruit, une altercation éclatera entre eux et les agents des forces de l’ordre commis à la Sécurité de Mme Le Secrétaire Général. Deux de ces jeunes dont l’un portait une arme à feu, seront blessés pendant que la sécurité entreprenait d’expulser ce groupe bruyant et agité.

Ce sont ces faits qui ameuteront quelques jeunes de la commune d’Afféry. Dès lors, ceux-ci dresseront des barricades autour de l’hôtel, proférant des menaces et injures, allant même jusqu’à des jets de pierre et tentatives de mise à feu de l’hôtel où Madame le Pr. Henriette Dagri-Diabaté et sa délégation étaient hébergées.
Le RDR déplore cet incident dans lequel il voit une tentative de retour à un passé récent où des jeunes ont été victimes de manipulation et d’abus.

Le RDR s’interroge à partir de ces événements sur le déroulement d’une « campagne apaisée » et sécurisée.

Le RDR en appelle à tous les responsables politiques, aux responsables administratifs, à toutes les Ivoiriennes et à tous les Ivoiriens quant à la nécessité de créer et de maintenir le climat serein et apaisé prôné par l’Accord Politique de Ouagadougou. C’est pourquoi le RDR tient, au nom de son Président et de son Secrétaire général :

- à adresser ses remerciements à toute la chefferie traditionnelle locale, pour l’accueil qu’elle a réservé à Madame Le Secrétaire Général Henriette Dagri-Diabaté

- à remercier le Préfet, le Maire, le chef d’Afféry et les autorités militaires pour leur implication personnelle dans le dénouement apaisé de cet incident malheureux.

Le RDR est convaincu que les Ivoiriennes et les Ivoiriens savent que la Côte d’Ivoire est dans un processus irréversible de sortie de crise qui se soldera par des élections pour lesquelles chacun de nous doit, dès à présent, contribuer à ce qu’elles se déroulent dans un climat apaisé et responsable.

Par conséquent, l’incident d’Afféry ne saurait d’une part, ternir le succès de cette tournée et d’autre part arrêter le RDR dans sa volonté d’aller à la rencontre des Ivoiriens.

Pour le RDR
Le Secrétaire Général Délégué
Directeur National de Campagne

Amadou Gon COULIBALY

 Source:

 Déclaration du RDR suite à l’incident d’Afféry dans Liens logo_abidjan

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

DES IDEES ET DES REVES Nord |
cceta |
Les Enragés d'Aurillac |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elelibre
| LIVRY SUR SEINE
| Le blog des idées non-reçue...