navigation

ADO – Cursus et carrière

UN CURSUS UNIVERSITAIRE BRILLANT ET UNE CARRIERE BIEN REMPLIE

 adoeleve.jpgFils d’enseignant, c’est tout naturellement qu’Alassane Ouattara est très tôt scolarisé. Il fait ses premières classes à l’Ecole primaire de Dimbokro, puis à Sindou (dans l’actuel Burkina Faso) où il suit son père.  Après des études secondaires au Lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso et Zinda Kaboré de Ouagadougou, sanctionnées par l’obtention, de fort brillante manière, d’un Baccalauréat, série mathématiques élémentaires, en 1962, il bénéficie d’une bourse américaine. Grâce à cette bourse, il étudie à l’Institut de Technologie de Drexel, puis à l’Université de Pennsylvanie, où il obtient un « Master of Arts in Economics« , en 1967. Nanti de ce diplôme, il entre l’année suivante, au Fonds Monétaire International (FMI), en qualité d’économiste.

Très brillant et travailleur, il poursuivra parallèlement à ses occupations professionnelles la rédaction de sa thèse, pour obtenir un Doctorat d’Etat en Sciences Economiques (Ph.D in Economics) en 1972. Bardé de son Doctorat et de multiples expériences acquises à travers le monde, il est recruté en 1973 à la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dont le siège était alors à Paris.
ado1.jpgHeureux de travailler enfin véritablement pour son pays, il ne rechigne pas à la tâche. Animé  de courage et de volonté, il gravit très vite les échelons à la BCEAO, où il assumera les fonctions de Conseiller Spécial du Gouverneur Abdoulaye Fadiga, puis de Directeur des Etudes au siège parisien de l’Institut d’Emission.
De ce passage à la Banque Centrale, l’on peut retenir l’assistance qu’il a apportée au Gouverneur Fadiga pour le transfert de la BCEAO de Paris à Dakar au Sénégal, et la mise en place de la politique du personnel, du cadre administratif et de la politique monétaire de l’Institution sous-régionale.
Suite à un accord entre les autorités voltaïques d’alors et le Président Félix Houphouët-Boigny, il est nommé, en 1982, vice-Gouverneur de la BCEAO, poste normalement dévolu à la Haute-Volta (actuel Burkina Faso). Mais dès que le Président Thomas Sankara accède au pouvoir en Haute Volta, il exige le remplacement d’Alassane Ouattara par un Burkinabé. C’est ainsi que Alassane Ouattara retourne au Fonds Monétaire International, avec l’accord et la bénédiction du Président Houphouët-Boigny. Il y occupera les fonctions de Directeur Afrique, de novembre 1984 à octobre 1988.
ado2.jpgAu décès du Gouverneur Abdoulaye Fadiga, pour qui il a beaucoup d’égard et d’estime, et à qui il doit beaucoup dans sa carrière, il est rappelé par le Président Houphouët-Boigny, pour assumer, cette fois, les fonctions de Gouverneur de la BCEAO, poste réservé à la Côte d’Ivoire

En 1990, face à la crise sans précédent que connaît le pays, le Père de la Nation lui fait appel pour venir l’aider à gérer la situation. Ainsi, il est nommé Président du Comité interministériel de Coordination du Programme de Stabilisation et de Relance Economique ; puis, Premier Ministre et Chef du gouvernement, fonctions qu’il assumera jusqu’à la mort du « vieux », le 7 Décembre 1993.
Moins d’un an après ce drame, il est à nouveau sollicité par le FMI. Après des consultations avec le nouveau chef de l’Etat Ivoirien, M.Henri Konan Bédié, le Directeur Général du FMI d’alors, Michel Candessus, le nomme au prestigieux poste de Directeur Général Adjoint de l’institution financière internationale. Il est, d’ailleurs, le seul Africain à avoir occupé d’aussi hautes responsabilités dans les institutions de Bretton Woods.
Il restera cinq années à ce poste, avant de rentrer définitivement dans son pays, la Côte d’Ivoire, pour apporter sa pierre à l’édification de la Nation.

Depuis le 1er Août 1999, ADO préside aux destinées de son parti politique, le Rassemblement des républicains (RDR), parti centriste libéral Ivoirien.

ado3.jpg

 

Travailleur infatigable et passionné par le développement de l’Afrique, Alassane Ouattara décide de mettre toute l’expertise qu’il a acquise au fil des ans, au service du continent. Il est le Président Fondateur de l’Institut International pour l’Afrique (IIA) qu’il a créé pour assister les pays du continent africain dans leurs efforts de développement. L’IIA, dont le siège est à Washington D.C., est également présent en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

Commentaires»

  1. ADO de peur d’en abuser est un prophète. il a subi toutes les humiliations sans reaction. sa propre mere qu’elle repose en paix a ete humiliée et meme son defunt pere, ses admirateurs on ete tué par les differents gouvernants il est resté attaché a ses ideologies: LA PAIX,LA TOLERANCE,L’AMOUR DE L’AUTRE ET LE PARDON. Je vous le dit en verité peuple de la cote d’ivoire ADO est un don du ciel et rien ne peut contre la volonté de Dieu tout puissant. seul ADO peut redresser ce pays cambré par les soit disant refondateurs(pilleur de notre economie et bafouilleur de notre integrité), il a les moyens et nous le savons tous. Soyons courageux, laissons les petits calculs. pensons a nous et nos enfants eux ils ont fini. ADO (JESUS) est le candidat du peuple et le vivre ensemble (LA BIBLE). VOTONS ADO POUR QUE LE PAYS RETROUVE SES PROPRES VALEURS (AMOUR,INTEGRITE,PAIX ET PARDON) POUR NE PAS DIRE UNION,DISCIPLINE,TRAVAIL…PEUPLE DE COTE D’IVOIRE METTONS DE COTE NOTRE EGOISME EGOCENTRIQUE ET PENSONS A TOUS…VIVE LA COTE D’IVOIRE NOUS FETERONS TOUS ENSEMBLES AU SOIR DU 30 SEPTEMBRE 2008…MERCI

Laisser un commentaire

DES IDEES ET DES REVES Nord |
cceta |
Les Enragés d'Aurillac |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elelibre
| LIVRY SUR SEINE
| Le blog des idées non-reçue...